Alice (version Tim Burton)
Introduction
Alice (version Tim Burton) > Introduction

Film du réalisateur Tim Burton (mondialement connu pour ses précédentes œuvres telles que Edward aux mains d'argent ou Mars Attacks !) avec la participation écrite de Linda Woolverton (qui a écrit entre autres La belle et la bête) utilisant des techniques entre prises de vue réelles et de l'animation, cette version d'Alice au pays des merveilles est une histoire différente des romans d'origine de l'auteur Lewis Caroll, Alice au pays des merveilles et sa suite De l'autre côté du miroir.



Une histoire originale

Le scénario reprend bien évidemment plusieurs des éléments des deux romans de Lewis Caroll mais ne fait pas que les recopier. La scénariste du film, Linda Woolverton, à qui l'on devait déjà les histoires du Roi lion ou de Mulan, a pris le soin de reprendre en grande partie les personnages de l'univers inventé par l'écrivain et d'assembler le tout pour y proposer une histoire à la fois intéressante et originale. Le film démarre par la vision d'une Alice toute jeune qui, se confiant à son père, avoue faire des rêves mélangeant lapins doués de parole, deux reines contrôlant chacune un royaume ou encore un chapelier à l'esprit complètement déjanté. Un simple rêve ? Bien sûr que non, la vérité est que la jeune fille s'est rendue au pays des merveilles où elle a prit le thé avec le Chapelier fou et le Lièvre de mars, où elle a rencontré la magnifique Reine blanche et où elle a aidé la Reine rouge à rendre son royaume à l'image de sa majesté ...

Alice, trop petite à l'époque, oubliera cependant très vite le pays des merveilles pour mener une vie londonienne ordinaire comme toutes les autres jeunes filles. Voilà qu'arrivent ses 19 ans et qu'elle semble promise au Lord Hamish Ascot, un jeune garçon pas vraiment des plus plaisants ... La demande de mariage est alors annoncée ce qui poussera la jeune Alice à s'enfuir pour suivre un mystérieux lapin blanc et atterrir dans l'étrange pays des merveilles où elle devra tout faire pour rétablir la paix en ce monde.



Des personnages connus mais redécouverts

La plupart des protagonistes du célèbre roman sont connus par tous. Il en existe une multitude mais on retiendra davantage le Chapelier fou (Johnny Depp), la reine blanche (Anne Hathaway) et la reine rouge (Helena Bonham Carter) que l'on prendra plaisir à découvrir ou à redécouvrir ! Chacun possède sa petite personnalité et apporte un peu de fraîcheur au film ; ainsi l'on rira des mimiques du Chapelier ou l'on s'émerveillera devant le chat du Cheshire en essayant de les comparer à ceux du dessin animé de Disney, sorti en 1951. Pour la majorité d'entre vous, ce dessin animé aura été la dernière image que vous aviez du conte de Lewis Caroll et celui de Tim Burton vous permettera de vous y replonger avec émerveillement !

Les personnages principaux sont :
- Alice Kingsley : La petite Alice, ayant autrefois rêvé du pays des merveilles, a grandi et est maintenant une belle jeune fille de 19 ans qui a perdu toute son innocence depuis la mort de son père. C'est lors de sa demande de mariage qu'elle atterrira au pays des merveilles où son destin semble être de tuer le terrible Jabberwocky (un dragon à la solde de la Reine rouge) bien qu'elle ne croit pas en l'existence de ce monde qu'elle définit comme étant un rêve.
- le Chapelier fou : Avant que la Reine rouge ne s'empare de la couronne et n'envoie le Jabberwocky détruire son village, il était le chapelier officiel de la Reine blanche Mirana. Depuis cette triste date, il passe son temps à boire du thé en compagnie du lapin blanc, du lièvre de mars, de Mallymkun le loir et du Chat du Cheshire.



Des rendus visuels impressionnants

Pour moi, il s'agit du plus gros point fort du film et c'est sûrement ce qui le démarque de toute autre oeuvre en rapport avec l'univers d'Alice. L'univers où atterrit la jeune Alice est digne d'un des rêves les plus fous que l'on puisse imaginer ! Le tout est coloré, enchanteur et après le film, on a simplement envie de rêver du pays des merveilles pour y retourner. Les effets spéciaux laissent sans voix et les déguisements collent parfaitement aux acteurs et aux personnages qu'ils incarnent.

Il suffit de comparer Johnny Depp dans sa vie de tous les jours avec son accoutrement de Chapelier fou pour voir le travail incroyable qu'ont réalisé les chargés de maquillage, déguisement et effets spéciaux ! On est loin du petit dessin animé de 1951 et c'est avec joie que l'on voit que Disney évolue !



Une bande originale enchanteresse et des voix superbes

La bande originale du film est réalisée par Danny Elfman, compositeur de renom à qui l'on doit les musiques de bien des films différents tels que Evil Dead 3, L'étrange Noël de Monsieur Jack ou Men in Black et qui, dans cette oeuvre, nous propose des musiques tendres, douces et magiques (je vous recommande l'écoute du thème d'Alice). Danny Elfman n'a bien entendu pas été choisi par hasard, il s'agit du compositeur préféré de Tim Burton, pour qui il a réalisé énormément de bandes originales comme pour Sleepy Hollow ou Charlie et la chocolaterie.

A noter aussi la présence de la chanteuse Avril Lavigne qui a réalisé le thème du générique de fin sobrement nommé Alice (underground) et extrait de son album Almost Alice regroupant des chansons en lien avec l'univers magique du film.

Les doublages sont, comme pour la plupart des films Disney, très bons et, encore une fois, on rira des voix du Chapelier ou du chat de Cheshire tant elles sont prenantes et pleines de vie.



Conclusion


L'univers du pays des merveilles est tellement beau que l'on s'y croirait presque ! Ce film est à recommander aux fans invétérés des films des studios Disney ou à ceux cherchant un univers magique où les rêves prennent le pas sur la réalité. C'est aussi un très bon moment à passer en famille pour rire ou frissonner des aventures de la jeune Alice Kingsley ! Les peu habitués aux univers décalés auront cependant du mal à accrocher au titre tant le visuel est omniprésent dans l'oeuvre.

Présentation réalisée par shonen_zero.


1 membre connecté - Noxat
0 membre connecté sur KHResort