KH Chain Of Memories > Introduction
Il y a quelques années, en 2002 exactement, débarquait dans nos contrées un jeu qu'a présent, tout le monde connait... Kingdom Hearts. Un pari risqué pour Square Enix, qui ose mélanger du Disney a du Final Fantasy, tout en incorporant des personnages charismatiques et attachants.
C'est donc avec un regard interrogateur que nos yeux se sont posés sur ce jeu, voir avec un regard critique... Qui aurait cru qu'un jeu mélangeant deux styles clairement opposés arriveraient à une symbiose presque parfaite? Bien que critiqué par divers magazines, pour des défauts en tout genre, Kingdom Hearts est un jeu que l'on oublie pas, pour l'univers féerique dans lequel ils nous plonge.

/ /

Apparaissant sous le nom de Chain Of Memories, ce jeu est la suite du premier opus. Celui-ci s'était terminé sur une fin plutôt triste mais à la fois heureuse, car bien que les mondes soient à présent en sécurité, Riku est enfermé avec le Roi dans le domaine des ténèbres, tandis que Kairi retourne sur l'Île. Le maître de la Keyblade doit trouver la Porte de la Lumière et il rencontre un homme en noir qui va lui dire que ce qu'il cherche est juste devant lui. C'est ainsi que Sora va se retrouver dans un manoir contrôlé par une certaine organisation : l'Organisation XIII. Bien que nous ne connaissons pas encore son but, le Treizième Ordre semble plus malfaisant qu'autre chose.
Cependant, le porteur de la clé veut a tout prix retrouver Riku, ainsi que le Roi, ce qui le motive a visiter le manoir de fond en comble dans l'espoir de les trouver. Hélas, à chaque nouvel étage, notre pauvre Sora perd un ou plusieurs souvenirs, mais il n'y a pas que lui! C'est aussi le cas de Donald et Dingo! Bien qu'il n'en sache pas la raison, celle-ci est liée à Naminé, qui est capable de manipuler ses souvenirs...

Qui dit nouveau jeu, dit nouveaux personnages. Ou plutôt, nouvelle organisation. En effet, celle ci est composée de 13 membres les plus charismatiques les uns que les autres. Dans cet opus, nous n'en apercevrons que six, qui sont Marluxia, qui dirige les opérations avec l'aide de Larxene, une femme au tempérament extrêmement sadique et qui n'aura cesse de le démontrer avec Vexen, un savant qui arrivera même a manipuler l'ADN de Riku pour en faire un clone. Axel lui, est un espion qui doit détruire le complot de Marluxia et Larxene.
De ce fait, il fait croire qu'il a la même envie que, alors qu'elle est toute autre... Dans la version Reverse, nous aurons droit aussi à Zexion, un manipulateur hors pair mais aussi Lexaeus, qui possède une grande force et qui est assez violent avec ses adversaires. Mais n'oublions pas cette chère Naminé, qui se fait aisément manipuler par Marluxia. Riku est, quand a lui, jouable dans la version Reverse, ce qui en réjouira certains.

/ /

Oubliez votre fidèle vaisseau, car vous allez visitez des mondes qui proviennent des souvenirs de Sora, grâce aux cartes appropriés. C'est ainsi que l'on peut revoir les mondes de Kingdom Hearts premier du nom, mais aussi un nouveau monde nommé " La Cité du Crépuscule ", qui n'est pas un monde provenant de Disney.
Ensuite, ils vous faudra créer les pièces de chaque monde grâce à des cartes, ainsi, vous pourrez choisir le nombres de Sans-Coeurs que vous affronterez, ce qui peut s'avérer être utile. Sinon, l'histoire de chaque monde est pratiquement la même que dans Kingdom Hearts.

/ /

Oubliez le système de combat de KH1, ici, il est bien différent. C'est donc avec un système de carte pour le moins original, semblable quelque part au Baccarat lui aussi joué avec différents decks, que Sora vaincra ses ennemis. Celui-ci consiste essentiellement a récolter des cartes puissantes afin de se créer un bon deck.
Vous pouvez aussi invoquer certains personnages grâce à celles ci comme Donald, Dingo, Simba... Cela peut en dérouter certains au début, mais on s'habitue bien vite car finalement, ce n'est pas si compliqué. Cependant, d'autres peuvent être déçu de ne plus avoir le même système de combat.

/ /

Bien que la GBA soit limité côté graphisme, nous avons droit à, attention, tenez vous bien, a une scène cinématique en 3D au début du jeu! Pour ce qui est du reste du jeu, bien que nos yeux soit habitués par le graphisme 3D de la Playstation 2, il est tout de même très bien et doit d'ailleurs être l'un des meilleurs de la Game Boy Advance. Le tout bien coloré, avec pas mal de détails... Bien que ce jeu soit loin de plaire à tout le monde, c'est tout de même un jeu qui vaut le coup, rien que pour l'apparition de l'Organisation XIII, ou encore pour avoir la chance d'incarner Riku ( qui n'en a pas rêvé ? ). Le flot de nouveaux personnages remplace le cruel manque de nouveaux mondes. Malgré tout, cela reste un jeu important pour la compréhension du second opus.
1 membre connecté - sysy
0 membre connecté sur KHResort